La flamme Olympique de passage dans l'Aude le 16 mai 2024 !

1029 vues
Télécharger le podcast

De Mont-Saint-Michel à Versailles, en passant par les Antilles, la flamme olympique est prête à s'illuminer à travers plus de 400 villes françaises à partir du 8 mai 2024. Pendant plus de deux mois, cette tournée veut insuffler un esprit de fête, malgré les potentielles perturbations par des militants.

L'itinéraire de cette expédition emblématique, révélé récemment, inclut 64 territoires pendant plus de 80 jours, malgré les résistances locales liées aux coûts. 

Suite à son allumage à Olympie le 16 avril, la torche passera neuf jours en Grèce avant de se lancer en mer vers la France, à bord du fameux Bélem, un des plus anciens trois-mâts européens. Elle atteindra Marseille le 8 mai, marquant le début de son odyssée qui se terminera à Paris le 26 juillet.

Quant à la cérémonie d'allumage à Paris, le lieu reste encore à confirmer. Tony Estanguet, le président du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d'été 2024, n'a pas encore confirmé si la Tour Eiffel serait le point culminant de cette tradition olympique.

Le voyage de la flamme comprend des arrêts dans 64 territoires, dont cinq ultramarins, et 400 villes, avec une grande variété d'événements festifs, concerts et manifestations sportives pour ponctuer chaque étape. 

Après son arrivée à Marseille, la flamme fera route vers le sud, visitant Toulon, Montpellier, Carcassonne, Narbonne, Les Corbières, le Canigou, Toulouse, avant de traverser les Pyrénées-Atlantiques et de continuer son voyage vers la Dordogne, la Charente et la Vendée.

Après un arrêt au Mont-Saint-Michel, la flamme prendra un autre bateau à Brest pour se rendre aux Antilles, où elle séjournera pendant neuf jours avant de retourner en métropole. Elle voyagera ensuite du sud vers le Nord-Pas-de-Calais, pour finir en région parisienne, faisant des arrêts marquants au Château de Versailles et à celui de Chambord.

Sur le parcours, 10.000 relayeurs, dont 3.000 en groupe, porteront la flamme. Chaque porteur aura l'honneur de porter la flamme pendant environ quatre minutes sur une distance de 200 mètres. La sélection des porteurs de flamme est toujours en cours, avec une grande partie d'entre eux choisis par le comité d'organisation, le mouvement sportif, les sponsors du relais de la flamme BPCE (banque et assurance) et Coca-Cola, ainsi que par d'autres partenaires des JO.

Pour garantir la sécurité de ce parcours marquant, le comité a assuré que la flamme sera protégée par une "bulle itinérante de sécurité", qui sauvegardera à la fois la flamme et ses porteurs. Cette mesure intervient après les incidents notoires de 2008 à Paris, lors du passage de la flamme olympique.

Sources : AFP, Indépendant, Équipe 21.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article